Home Accouchement
Accouchement
PDF Imprimer E-mail
Index de l'article
Accouchement
Se préparer à l'accouchement
positions qui facilite l'accouchement
Positions pour faciliter la naissance
Les contractions
stade de l'accouchement
déclenchement
supporter la douleur durant l'accouchement
l'arrivée de bébé
L’épisiotomie
La césarienne
la délivrance
Toutes les pages

6) Induction (déclenchement) et accélération du travail en cas d'inefficacité des contractions:

-Pourquoi doit-on provoquer l’accouchement?
On discute d'un éventuel déclenchement dans les cas suivants:
*Vous êtes à 42 semaines
*Votre pression sanguine est élevée
*Vous avez une pré-éclampsie
*Vous faites du diabète gestationnel

-Autres problèmes médicaux
*Le bébé est très petit
*Le bébé est très gros
*Vous attendez des jumeaux
*Vous avez eu des problèmes lors d'un précédent accouchement
*Vous souhaitez que l'on provoque la naissance

-Comment ça se passe?
Souvent l'induction est programmée mais pas toujours.

Généralement avant toute induction on mesure la pression sanguine, le pouls, la température, un examen d'urine, une palpation de l'abdomen afin de voir comment bébé est positionné et s'il est engagé.

Puis on vous relie à un monitoring pendant environ 20 mn afin d'avoir une indication fiable sur le rythme cardiaque de bébé

On vous demande ensuite de vider votre vessie car dès que l'induction commence on doit garder le lit pendant 1 H. Vous profiterez de ce temps pour discuter avec la sage-femme de votre « Projet de naissance »

Ensuite, à un examen vaginal pour contrôler le col
Si l'examen est dit "favorable", cela signifie que l'induction marche ,que le col est mou et qu'il commence peut-être déjà à se dilater

Si l'examen est dit "défavorable", c'est que le col est toujours ferme et fermé, cela signifie que l'induction devra prendre plus de temps.


-Qu'utilise-t-on pour le déclenchement?
Avant toute induction la sage-femme est obligée de tout vous expliquer et d'avoir votre accord.

-« Le gel »
Ce gel contient une hormone: la prostaglandine
Durant un examen vaginal, la sage-femme met une capsule, genre suppositoire, contenant le gel très haut dans le vagin.

Cela est répété 4 à 6 H plus tard si le travail n'a pas commencé.

-« Le tampon »
C'est comme un petit tampon pour règle contenant l'hormone de prostaglandine. C'est introduit dans le vagin avec à son extrémité un ruban qui est accroché sur le haut de la jambe. L'hormone est libérée graduellement durant 12 H. Si le travail commence pendant ce temps, on vous le retire en tirant doucement sur le ruban. Si le travail n'arrive pas on le retire au bout des 12 H et on vous laisse vous reposer à la maternité une nuit.

-« Les ovules »
C'est une tablette de prostaglandine, elle est placée dans le vagin à côté du col. La procédure peut être répétée après 4 à 6 H si le travail ne commence pas

La prostaglandine est une hormone synthétique qui oblige l'utérus à se contracter. Cela stimule la prostaglandine contenue naturellement dans votre corps.

Généralement on donne 2 tablettes ou gels le 1er jour. Si rien n'arrive on laisse la future maman se reposer une nuit à la maternité (impossible de rentrer à la maison en cas d'induction) et on recommence le lendemain.
Pour un premier bébé on fait l'induction le soir. Ainsi, la parturiente peut se relaxer pendant l'action de l'hormone durant la nuit

En cas de césarienne antérieure, on ne peut donner qu'une dose par jour.

-« Rupture artificielle des membranes »:
Quand le col est dilaté mais que le travail n'arrive pas on peut rompre la poche des eaux afin de mettre en route et d'accélérer le travail

-« injection de syntocinon »
C'est un catheter placé sur le bras administrant une hormone, l'oxytocine (hormone favorisant les contractions). C'est proposé seulement si aucune des inductions précédentes n'a fonctionné.
La perfusion administre le produit en continue jusqu'à la naissance du bébé et même une heure après afin d'éviter une perte excessive de sang.


- Que se passe-t-il ensuite?
Pour continuer sur l'induction, la sage-femme prend le rythme cardiaque de bébé toutes les heures, en cas d e « Tampon », le bébé est contrôlé via monitoring toutes les 4 h, en cas de « syntocinon », le bébé est sous monitoring continu.

La sage-femme contrôle la pression sanguine et le pouls toutes les heures et vous demande si vous sentez les contractions arriver ou si vous avez perdu les eaux.

Il n'est pas rare que cela prenne 3 à 4 jours avant que le travail ne commence. Il est important durant ce temps de rester le plus active possible afin de favoriser le travail

Durant l'induction on peut manger et boire sans problème sauf avis médical

- Inconvénients de l'induction :
*Cela peut prendre plusieurs jours et impossibilité de retourner à la maison
*Certaines femmes ont des douleurs à cause du gel ou des tablettes de prostaglandine. Cela peut causer des resserrements réguliers de l'utérus sans que le col ne se dilate.
*Cela peut aussi être décourageant si ça prend très longtemps et ainsi affecter le moral
*De plus, cela peut occasionner plus de douleurs dès le début du travail et pendant.
*L'induction peut enfin occasionner plusieurs changements dans le projet de naissance

- Les statistiques:
On a observé que les femmes qui ont une induction:

*demandent plus la péridurale
*ont besoin d'une perfusion intraveineuse
*ont plus souvent les forceps ou ventouse
*ont plus souvent une épisiotomie
*sont plus souvent confrontées à une souffrance du bébé pas prêt à naitre
*nécessitent plus souvent la césarienne
*ont une perte de sang plus importante après la naissance

(Ces statistiques peuvent être également liés à d'autres raisons que l'induction)



 
Feminin

Bicolor template supported by Naturalife Greenworld