Home La grossesse pas à pas côté maman
La grossesse pas à pas côté maman
PDF Imprimer E-mail
Index de l'article
La grossesse pas à pas côté maman
Du 1er au 3éme mois.
La première visite prénatale.
Une première échographie
Des grossesses sous haute surveillance
Les incidents de parcours
Du 4ème au 6ème mois
Un dépistage proposé à toutes
L’échographie du 4ème mois
D’autres investigations
Les signes qui doivent vous alerter
Les incidents de parcours
Du 7ème au 9ème mois
Difficultés avant l’accouchement
Quand déclencher l’accouchement
Toutes les pages

Les incidents de parcours

La grossesse extra utérine

Que se passe-t-il ?

Au lieu de s’implanter dans l’utérus, l’œuf s’arrête en chemin dans la trompe et s’y développe. Ce tissu n’est pas prévu pour l’accueillir et ne peut se dilater comme le demande une grossesse.
La trompe risque donc de se fissurer, provoquant une hémorragie interne.

Les signes d’alerte

Il faut consulter en cas de fortes douleurs au bas ventre survenant après un retard de règles ou dans les 1ères semaines de grossesse.
Autres symptômes : des pertes de sang rouge foncé. Il est possible toutefois que la grossesse se déroule ‘correctement’ et c’est un utérus anormalement développé qui alertera le professionnel.
Il est important de diagnostiquer la GEU le plus rapidement possible afin d’éviter la rupture de la trompe avec une hémorragie interne importante.

Quels examens ?

- après l’examen gynécologique, le professionnel pourra demander une échographie.
Une cœlioscopie permet de confirmer le GEU.
Sous anesthésie générale, le chirurgien introduit un tube optique au niveau du nombril. Le ventre est gonflé d’un gaz carbonique et les organes génitaux sont ainsi visibles.

Quels traitements ?

- l’intervention chirurgicale : on la pratique en urgence dès que le diagnostique est tombé. Selon les cas, la trompe est conservée ou enlevée.
- une autre technique : à l’aide d’une sonde vaginale et sous contrôle échographique, on injecte directement dans la trompe un médicament qui désagrègera l’œuf. Cette intervention n’exige ni anesthésie ni hospitalisation.

Quelles conséquences ?

Dans aucun cas, l’ablation d’une trompe est synonyme de stérilité, l’autre prenant le relais.
Il est d’ailleurs possible d’envisager une nouvelle grossesse quelques mois plus tard. Il faudra juste être vigilante est s’assurer du bon déroulement dès le début.

La fausse couche

Expérience particulièrement douloureuse pour la future maman, la FC est malheureusement un accident fréquent de la grossesse. Elle survient le plus souvent dans les 1ere semaines.

Que s’est-il passé ?

Il existe plusieurs explications possibles :
- l’œuf de mauvaise qualité était porteur d’anomalies chromosomiques. Comme il ne pouvait se développer correctement, la nature l’a éliminé.
- il s’agissait peut être d’un ‘œuf clair’, soit d’un œuf non fécondé (ou dont la croissance s’est arrêtée tellement tôt qu’on n' y voit pas l’embryon) et dont seul le placenta s’est développé.
- les autres causes, malformation de l’utérus, béance du col ou un déséquilibre hormonal.
Par ailleurs, les chocs affectifs, le surmenage sont eux aussi susceptibles de favoriser une FC.

Les signes d’alerte

Des douleurs dans le bas ventre, des saignements doivent inciter à consulter. Une échographie permettra de faire le diagnostic.

Quels traitements ?

- en cas de FC spontanée, il faut attendre que l’œuf soit évacué. Une visite de contrôle sera nécessaire 8 jours plus tard.
- si l’œuf ne s’évacue pas seul ou pas complètement, il peut être donné des gélules par voie orale ou dans l’utérus pour aider à évacuer.
- un curetage sous anesthésie peut être envisagé.

Quelles conséquences ?

Normalement la FC spontanée est un accident qui n’a pas de raison de se reproduire. Selon le praticien qui vous suit, vous pourrez choisir de recommencer les essais de suite ou d’attendre deux cycles.
En cas de FC à répétition, dès la 3éme, une consultation spécialisée est indispensable afin d’en déterminer la cause et de la traiter.

 



 
Feminin

Bicolor template supported by Naturalife Greenworld