Home Chansons, poèmes
Chansons, Poémes...
PDF Imprimer E-mail
Index de l'article
Chansons, Poémes...
La mère et l'enfant
Vole
J'ai battu ma fille
Le plus fort, c'est mon père
J't'ai pas entendu
Ceux que l'on met au monde
Ma chouette
Une mère
Au revoir
La lettre
Repenti
Le carnet a Spirale
Y'a qu'les filles
A toi
Marie-Jeanne
Cadeau
Je voudrais tant que tu comprennes
La maman de ma maman
Prendre une enfant par la main
Jonathan
Sauver l'amour
Aimer est plus fort que d'être aimé
Géant de papier
Quand tu m'aimes
Aimer
Avoir une fille
Enfants
Toutes les pages

Ma chouette
Lynda Lemay

Clip

 

Y avait toute la famille dans la cafétéria
Ça prenait des paris, certains disaient
" Ce sera sans aucun doute une fille "
Parce que j'te portais bas
Même si l'échographie me prédisait un gars
Puis y avait ton père exalté comme une femme
Entre la crise de nerfs et puis la crise de larmes
Impatient comme un cheval derrière la barrière
Qui piétine la terre avant la course finale
Et y avait l'infirmière, tranquille comme un poisson
Diplomée en matière de respiration
Qui m'flattait la jaquette pendant les contractions
Et qui m'appelait " ma chouette "
Comme si c'était moi l'poupon
Et bien sur, y avait moi, moi la chouette en question
Tremblante comme un soldat qui va combattre au front
Comme une brebis frileuse qui veut pas qu'on la tonde
Comme une poule couveuse qui sait pas comment pondre
Finalement y avait toi, toi qui voulais sortir
"Tant pis si c'est étroit, tant pis si ça déchire"
Pressée comme la police en pleine chasse à l'homme
Toi, la star en coulisses
J'allais t'voir en personne
A l'heure où, pour être franche
Moi j'en avais plein l'col
Y avait une petite balle blanche
Qui prenait son envol
Sur le grand terrain d'golf
Où s'promenait mon docteur
Qui entendait pas sonner
L'téléavertisseur !
Y avait toute la famille dans la cafétéria
Ça mangeait des croustilles, ça buvait du cola
Et puis y avait ton père que je sentais faiblir
Qui savait pas quoi faire et encore moins quoi dire
Et l'infirmière inquiète qui regardait filer l'heure
Qui m'répétait "Ma chouette, on trouve pas ton docteur"
Et y avait moi la chouette qui gueulais dans la chambre
Débarque de ma jaquette ou bien j'te casse les jambes
Puis y avait l'médecin d'garde qui est venu à la rescousse
De la pauvre garde-malade
Qui osait même plus me dire "pousse"
C'est a ce moment précis qu'tu t'es sorti la tête
Ton père s'est évanoui et l'infirmière m'a dit
"Un dernier effort ma chouette"
Quelques secondes plus tard
T'étais contre mon sein
Avec ton petit regard bouffi
Qui cherchait l'mien
Ton papa tout baba
Pleurait comme un gamin
En mettant son gros doigt
En dessous de ta p'tite main...
Il a r'joint la famille qui brûlait de savoir
Il a dit "C'est une fille" a sorti les cigares
"Elle a des petites fossettes, elle a les cheveux noirs
Une belle petite grassouillette de 8 lbs et quart"
Aujourd'hui ma fillette, c'est ton anniversaire
T'en as plein la bavette de ton beau dessert
En fait d'puis ta naissance
Y a qu'une chose qui m'inquiète
C'est qu'parfois j'ai tendance
A t'appeler "ma chouette" !!!



 
Feminin

Bicolor template supported by Naturalife Greenworld