Home Contraception
La contraception
PDF Imprimer E-mail
Index de l'article
La contraception
préservatif
pilule
stérilet
spermicides
diaphragme
Anneau Vaginal
Implant
patch
progestatifs
méthode naturelle
contraception d'urgence
Toutes les pages

Les progestatifs injectables

 

Un progestatif de synthèse est injecté par piqure dans la fesse tous les trois mois. Pendant 12 semaines, le produit assure une contraception constante.

*Leur mode d'action :

Les progestatifs injectables sont très efficaces, mais ils peuvent avoir les mêmes effets indésirables que l’implant ( prise de poids, troubles des règles). Or, une fois injectés, il n’est plus possible de les retirer, il faut attendre que leurs effets cessent.

Leur principal effet secondaire, l’irrégularité du cycle et peut-être un arrêt des règles ou des règles irrégulières.

*Leur efficacité :

Lorsque les intervalles d’injection sont respectés, il y a très peu d'échecs. Cette efficacité augmente avec l’âge de l’utilisatrice mais peut-être diminuée par certains médicaments.

*Contre-indications :

Comparée aux autres méthodes, elle n’est ni aussi pratique, ni aussi confortable. Elle peut cependant être adoptée par les femmes qui ne peuvent pas utiliser d’autre méthode contraceptive.

La méthode des injections de progestatifs est contre-indiquée dans les mêmes cas que la pilule combinée (obésité, diabète, hypertension artérielle, règles abondantes...)

Par ailleurs, ces progestatifs réduisent le taux normal des œstrogènes (hormones féminines naturelles) et ainsi provoquent une diminution de la densité minérale osseuse => d’où un risque d’ostéoporose. Ce type de contraception n’est donc pas recommandé :

- chez les adolescentes et les jeunes adultes qui constituent leur capital osseux.

- chez les femmes présentant des facteurs de risque d’ostéoporose (par exemple abus d’alcool et/ou de tabac, antécédent familial...)



 
Feminin

Bicolor template supported by Naturalife Greenworld